RESERVATION
​​Vérifier
Departure
Chambres
Traitement

Trevise

La ville se trouve sur la plaine vénitienne, entourée par des remparts antiques, datant de l'empire Romain ayant pour nom "Tarvisium", qui était autrefois un lieu de commerce important, et qui accueilli Attila durant l'invasion barbare. La ville était occupée par les florentins sous Goti et Longobardi, qui en feront un duc. Le vaste centre historique fait de petites ruelles croisées et irrégulières sont symboliquent de l'époque médievale, mais également d'autres importants édifices datant d'autres époques et d'autres styles. Les maisons de Trévise sont des maisons typiques, aux décorations pittoresques. 
 
A VOIR
1) Place des Seigneurs : très pittoresque, c'est le cœur de Trévise. Elle encercle l’Hôtel de ville. Au Nord culmine le Palazzo di Podestà (datant de 1400). Sur la place on peut voir de nombreux Lions avec l’Evangile ouvert, signe de la domination de la Sérenissime Venise. Toujours sur la place, vous trouverez le Palazzo dei Trecento, un monument impressionnant de style roman, en briques, qui abritait autrefois les membres du Conseil de la commune.
2) La cathédrale et les dômes : construction érigée pendant le XIème et le XIIème siècle sur une structure déjà existante, en étant vraiment remaniée. Sur les côtés du grand escalier, vous admirerez deux lions accroupris en marbre rouge, la façade est composée de colonnes ioniennes de style néoclassique datant de 800 après JC. A l’exterieur un splendide bas-relief marmoréen muré sur un contrefort de l’abside latérale représente un « Baccante », c’est une œuvre datant du 1er siècle. Le sacre du grand Tiziano Vecellio est représenté à l’intérieur de la chapelle, il orne l’Hôtel
3) Loggi des Chevaliers : édifice unique en son genre en Europe, en briques à plante quadrilatérale irrégulière avec un toit à quatre flancs, fut realisé dans la seconde partie du 13ème siècle,  lorsqu’à Trevise était gouvernée par Andrea de Perugia. Trois côtés sont formés par cinq arcs en plein cintre sur piliers et des chapiteaux en pierres venues d’Istrie. Dans cet edifice, les nobles se rencontraient pour jouer au jeux de société. L’usage de la Loggi s’acheva lorsque Trevise fut prise par Venise le 13 décembre 1388
4) L’église de San Nicolò. Elle fut construite avant l’an 300 par les dominicains grace au Pape Benoit XI. Le style de la construction est gothique mais en même temps élégant et tout en hauteur. La plante, en croix latine, divisée en trois nefs amples, qui pour chacune correspond à un abside.  Dans le Presbytère se trouve la tombe d’Augustin Onigo (XV siècle), une œuvre remarquable que l’on doit à Giovanni Buora, Pietro Antonio Tullio Lombardo, et Lorenzo Lotto. Toujours dans l’abside centrale se trouve une table représentant la Madonne sur le trône avec un ange musicien et des Saints commencée par Marco Pensaben et terminée par Savoldo en 1521. Sur la nef droite se trouve le grand organe de Gaetano Callido avec les portes peintes par Giacomo Lauro.
 



Sign up for our Newsletter

  • Get exclusive offers
  • Stay updated on the latest news
  • Get news directly to your email