RESERVATION
​​Vérifier
Departure
Chambres
Traitement

Venezia

Cette ville unique au monde est construite entièrement sur l'eau. Des canaux traversent la ville, entre ses Palais et ses églises somptueuses, ses marchés atypiques, et sa lagune. 
Autrefois, Venise était un archipel de plusieurs îles, au milieu d'une lagune marécageuse, au cours des siècles elle se transforma en une puissante république étendue des Alpes au Nord jusqu'à la Méditerranée au Sud. Dévouée au commerce maritime, Venise achetait et vendait le sel, se procurait des épices exotiques et des tissus orientaux. Le commerce vénitien se déroulait ainsi :les bateaux des commerçants faisaient la navette entre les principaux ports de la méditerranée jusqu'à la mer Noire. Et à l'Ouest, l'influence Vénitienne s'étendait jusqu'à Trévise, Vicenza, Vérone. 
 
Tout le territoire de Venise en forme de poisson est dividé en 6 quartiers, appelés "sestrieri" : Castello, San Marco, San Polo, Santa Croce, Dorsoduro, Cannareggio. Ce découpage administratif en "sestrieri" semble daté de la fin du 11ème siècle. Chaque "sestriere" regroupait des paroisses, et se caractérisait par une certaine spécialisation sociologique. Alors que le quartier de San Marco se consacrait à la vie politique et commerciale, et donc c'était le quartier avec la plus grande concentration de nobles, dans l'extrême périphérie vivaient les plus pauvres, c'était sale et dangereux.
 
Peu de ville au monde peuvent se vanter d'avoir une telle multitude de lieux intéressants : 
Basilique SAINT MARC : Basilique byzantine, elle domine la Place Saint Marc, son style saturé symbolise la puissance de la République de Venise. La chapelle antique des Dogesa a accueilli de nombreux couronnement, funérailles, et procession. Décorée par ses mosaïques fabuleuses, trésors orientaux et 500 colonnes remontant au 3ème siècle. La construction visible aujourd'hui, la croix grecque domine 5 coupoles, probablement inspirée par la Basilique des Saints Apôtres de Constantinople (de 1071). En 1807, la cathédrale devient citadine. 
A voir : 
1. Face gauche : une admirable succession de coupoles, colonnes, arcades et spirales entremêlaient de statue en marbre et mosaïques. 
2. Mosaïque de l'entrée : ces mosaïques en or et ses vitraux illustrent les histoires de l'ancien Testament.
3. Le sol : en mosaïque est un chef-d’œuvre en pierre multicolores qui nous fait penser à la mer, des formes géométriques et des formes animales côte à côte. 
4. Pelle d’Oro :  Le tableau du commissionnée à Constantinople en 976 et enrichit au cours des siècles.  Il se compose de 250 panneaux avec 1927 bourgeons et lames cloisonnées
5. Coupole de l’Assomption : les mosaïques illustrent des épisodes du Nouveau testament 
6. Coupole de la Pentecôte : décorée par des mosaïques, elle illustre la descente de Jésus Christ sous forme de flamme sur la tête des apôtres.
7. Musée : vous y trouverez le célèbre quatuor des chevaux en bronze et recouverts d’or. Butin de la Quatrième Croisade, à l’origine ces statues équestres embellissaient l'hippodrome de Constantinople.
8. Loggia des chevaliers : Sur ce splendide balcon se trouvent les copies des chevaux que vous verrez au musée. Vous pourrez également voir d’ anciennes gouttières en plomb et des colonnes de différents styles.
9. Les Tetrarchi : ces figures en Pierres rouges venue d’Egypte du IV siècle pourraient représenter le cardinal Saraceni.
10. Le Tesoro : La richesse de la Basilique comprend de précieux vitraux en cristal travaillés par les artisans médiévaux grâce à l’or, l’argent et les reliques acquis lors des conquêtes Vénitiennes en Orient. 
PALAIS DES DOGES : grandiose combinaison d’architecture byzantine, gothique, et témoignage de la renaissance. Elle fut la résidence officielle des 120 doges qui gouvernaient Venise. Les artistes comme Tintoretto, Tiziano, et Bellini se sont succédés pour embellir le palais avec leurs peintures et leurs sculptures. 
A voir : 
1. Façade : une colonnade avec 36 chapiteaux en pierre d'Istrie soutient une loge à colonnettes et arcs ajourés.
2. Salle du Conseil : Revêtue de tapisseries qui évoquent les victoires vénitiennes. Vous pourrez admirer une décoration qui retrace le parcours des 76 doges.
3. Salle du Senat : dans cette salle les membres du Senat discutaient avec le doge à propos de la guerre.
4. Prisons : dédale de cellules réunies par des couloirs et des escaliers, qui en 1756 le célèbre Casanova s’en évada.  On peut encore apercevoir les graffitis des détenus de chaque époque. Les prisons étaient toujours en activité jusque dans les années 1940. 
5. Pont des Soupirs : Un des ponts les plus célèbres au monde, sa structure baroque datant du début du XVII siècle qui servait de passerelle aux prisonniers pour rejoindre la prison. La tradition voulait que les prisonniers soupiraient sur ce pont car, depuis celui-ci ils voyaient une dernière fois le ciel et la mer…D’où le nom du pont.
6. L’escalier d’or : riche en décoration en feuille d’or 24 carats , il servait à accompagner les invités d’honneur au deuxième étage. 
7. Salle des Scudo : il renferme des gigantesques carte du monde datant même de 17962. Et également une carte qui retrace les voyages de Marco Polo en Chine
 
8. Salle d’armes : fascinante collection d’armes à feu, armes de cérémonies et armatures orientales et occidentales.
9. Porte della Carta : l’entrée principale du Palais a un portail datant de 1438 admirablement gravé par la famille Bon. Surnommée « porta della carta » car on y laisser dessus les édits.
10. Les Appartements des Doges : les pièces communicantes  sont meublées avec des riches brocarts, décorations triomphantes, cheminées majestueuses, plafonds dorés et d’autre œuvres d'art.
 
Place SAINT MARC : Autrefois c’était le jardin d’un monastère. La Basilique et le Palais des Doges se trouvent sur le côté Est, pendant que les autres édifices remarquables qui se trouvent sur les autres côtés ont été le lieux de grandes processions pour célébrer des condottières victorieux. La partie ouest fut réhabilitée par Napoléon qui voulait créer un vrai palais. Aujourd’hui la place saint Marc est une place vivante, un musée à elle seule, avec café et musique. 
A voir : 
 
1. Basilique Saint Marc
2. Palais des Doges 
3. L’horloger  : tour de la Renaissance représente deux maures de bronze qui battent les heures avec marteau. À l'épiphanie et à l'Ascension à chaque heure on assiste à la procession mécanique des Magi guidée par un ange. Selon la légende les yeux furent arrachés aux inventeurs pour ne pas pouvoir répéter l'oeuvre.
4. Le clocher: Le haut du clocher donne une vue imprenable sur la ville et la lagune, accessible en ascenseurs. Au cours des siècles il a eu plusieurs fonctions, il fut phare, beffroi et endroit de torture. Il fut reconstruit avec soin après l'effondrement désastreux de1902. 
5. Petite place : il fut quai pour bateaux et témoin de l'arrivée de visiteurs distincts dans les jours d'or de la République.
6. Colonnes de Saint Marc et Saint Théodore : ces deux colonnes en granites avec des symboles des Saints furent érigées en 1172 par Nicolo’ Barattieri. De là, se tenaient les excursions publiques. 
7. Petite place des Leonicini : Vous pourrez admirer un couple de lions en pierre rouge de Vérone. A cet endroit se tenait le marché de légumes. 
8. Procuratie Vieilles et Nouvelles:  ces bâtiments du XV sec. c'étaient la résidence des procureurs, chargés de l'administration nationale.
9. Café Florian : le plus vieux café d’Europe, avec des revêtements originaux en bois, des tables, des étagères en marbre et des miroirs aux cadres dorés datant de 1720. 
10. Jardins REALI : jardins publics, réalises à l’époque Napoléonienne. 
GRAND CANAL : la majestueuse « rue principale » de Venise, est le plus grand (4km) des 177 canaux qui traversent la ville . Il est forme de « S » au milieu de Venise. Sur ses berges  apparaissent les plus beaux immeubles, les gondoles, les bateaux, mototaxi et péniches qui naviguent. Un paysage de carte postale ! 
À voir :
1. Entrepôt des Turcs: ce bâtiment de la Vénétie-Byzantine, fut pendant deux siècles le centre de commerces des turcs, aujourd'hui il est le siège du Musée d'Histoire Naturelle.
2. Ca' Pesaro (le terme Ca' vient du dialecte vénitien qui signifie « maison »): cet immeuble baroque est la dernière œuvre de l'architecte Longhena et aujourd'hui il est le siège des petites villes d'art moderne.
3. Pont du Rialto : construite en 1588 en pierre d’Istrie, est au de 8mètres, et large de 28 mètres. C’est le plus célèbre des ponts vénitiens. 
4. Rive du Vin : Une des seules rues accessibles sur le Grand  Canal, le nom vient du fait qu’autrefois, c’était le point de rendez-vous pour le remplissage des bouteilles. Aujourd’hui c’est devenu une rue pleine de petits restaurants.
5. Ca’Rezzonico: Grand Palais reconnaissable par son escalier grandiose. Aujourd’hui s’y trouve le musée de la Venise du XVIIIème siècle.
6. Pont de l’Académie : construite en bois en 1932, vous aurez une des plus belles vues sur le Grand Canal.
7. Ca’ Dario : Palais unique, palais pas trop haut, légèrement incliné vers la droite, il a une très belle façade de La Renaissance en pierre d’Istrie. On dit qu’il est ensorcelé, car tous les priopriétaires ont été frappé de disgrâces. 
8. Sainte de Marie de la Salute : Un chef d’œuvre de l’architecte Longhena (1630). Eglise baroque, à l’intérieur on peut admirer de grandes œuvres de Tiziano et Tintoretto. Sa coupôle est soutenue par des volutes en marbre à spirales, elle fut innogurée à la fin de l’épidemie de peste qui toucha Venise.
9. Pointe de la Dogana :En haut de la vieille douane, se trouve l’image de la Fortuna qui sert Banderuola. Là, Le Grand Canal se déverse dabs le bassin de Saint Marc, et dans la lagune
10. Harry.s Bar : bar apprécié par Hemingway, et lieu où est né l’apéritif Bellini, ouvert en 1931 par Arrigo Cirpriani, il porte le nom de l’américain qui le finança.
 
GALERIE DE L’ACADEMIE: Les galeries de l’Académie sont le correspondants des Offices. Recueil enchanteur des chefs d’œuvre. Giovanni Battista Piazzetta débuta la collection en 1750 et Napoléon la continua en 1807 en l’enrichissant grâce aux récoltes des œuvres provenant des églises supprimées
A voir : 
1. Peinture au dessus de l’autel San Giobbe : Peinte par Giovanni Bellini en 1487 pour l’église de San Giobbe, au centre se trouve Saint Sebastiano et Saint Rocco aux côtés de la Vierge. Salle 2
2. La Tempête : Représentation d’une femme qui alète l’enfant, sur un fond de tempête. Ce tableau a été peint par Giorgione en 1506. Salle 5
3. Banquet chez Levi : La toile du Véronais 1573 occupe une grande partie de la salle 10. A l’époque elle créa la polémique, intitulée comme « Dernier Repas » ; les autorités ecclésiastiques étaient furieuses car sont représentés des chiens, des bouffons, des allemands saouls, nains et autres absurdité »  c’est pourquoi, le Véronais se vit obligé de changé de titre. Salle 10
4. Pietà : inachevée, la dernière œuvre de Tiziano (1576) est considérée comme un chef d’œuvre, imprégné de lumière et provoque un étrange sentiment d’angoisse. Salle 10
5. La rencontre et le départ des Fiancés Orsola et Eréo : extrait de la grandiose histoire de Carpaccio (1495) sur une princesse Bretonne et un prince anglais. Salle 21.
6. Procession sur la Place Saint Marco : dans la salle 20 est exposé des extraits du cycle de Bellini (1496) sur la Precession du jour de Saint Marc en 1444.
7. La Madonne dell’arancio : Plus célèbre œuvre de Conegliano (1946-1948) est composée de perdrix et de plantes. Salle 2
8. Couronnement de la Vierge : splendide représentation de 1350, un des plus importantes de l’artiste vénitien du XIV.s, Paolo Veneziano. Œuvre principale de la Salle 1
9. Portrait du Gentilhomme : c’est un autoportrait de Lorenzo Lotto (1528) qui est connue notamment pour son remarquable travail de recherche sur l’introspection. Salle 7
10. Portraits de Rosalba Carriera : œuvres baroques avec des couleurs pastels. Salle 17.
 
SANTA MARIA GLORIOSA DEI FRARI: Chef d’œuvre d’architecture gothique vénitienne, cette église du XV.s dediée aux frères franciscains demanda plus de 100 ans pour être finie. Elle renferme de merveilleux trésors artistiques, allant des inestimables œuvres de Tiziano à Bellini, jusqu’aux tombeaux des Doges et des artistes tel que Canova.
A voir :
1. L’Assumée : splendide représentation de Tiziano (1518) de l’ascension de Marie. Cette toile est Le point essentiel de l’église.
2.Jubè: splendide panneau qui traverse de part et d’autre le Chœur, fusion d’éléments de la Renaissances, gothiques, merveilleusements taillés par Pietro Lombardo et Bartolomeo Bon (1475)
 
3. Sièges de l’église : 124 siège en bois réalisés par Marco Cozzi (1468)
4. La Madonne sur le trône avec les saints : œuvre de Bellini (1488), peinte avec des joyaux liquéfiés comme l’écrivit Henry James à propos du triptyque.
5. Le Clocher : impressionante construction du XIV.siècle, c’est le deuxième plus grand clocher de Venise.
6. Statue de San Giovanni Battista : statue en bois datant de 1450 créée par Donatello, elle se trouve dans la Chapelle Florentine.
7. Mausolée de Canova : monument colossal (1822) base sur le projet de Canova pour la tombe de Tiziano, jamais abouti, un hommage de l’élève pour le sculpteur 
8. Monument du Doge Francesco Foscari : Hommage à l’homme qui a porté Venise à son expansion maximale
9. Monument de Tiziano : Il s’est éteint des suites de la peste en 1576, immédiatement inhumé dans l’église grâce à une autorisation spéciale, mais l’impressionnant mausolée fut construit 300 ans plus tard.
10. Mausolée du Doge Giovanni Pesaro : monstrueuses figures en marbre noir soutiennent le sarcophage de ce monument baroque.
CHAMPS SANTA MARGHERITA : Pittoresque place dans le quartier de Dorsoduro, doit son nom à la martyre chrétienne Sainte Margherite de Antiopia, personnage peut être inventée mais très populaire à l’époque médievale. Sainte Patronne de la grossesse, elle est peinte dans une niche dans le mur septentrional du champs avec son emblème, le dragon.
À voir : 
1. Ex-Eglise de Santa Margherita : un dragon qui se tord, symbole du martyre de la Sainte, orne le bas du clocher.
2. Palais Foscolo-Corner : magnifique palais du Trecento, au dessus de l’entrée une belle voûte de style byzantine est le blason de la famille.
3. Grande Ecole dei Carmini : le point fort sont les salles décorées par les chefs d’œuvres de Tiepolo.
4. Calle du Four : Rue toujours bondée qui conduit jusqu’à l’esplanade Piazzale Roma. Ici, s’élevait un four.
5. Maison des Varoteri : un splendide bas-relief de la Vierge qui protège un groupe de marchants en Adoration décore l’ex-siège de la corporation des tanneurs, remontant à 1725 
6. Cour du Fondaco : petit jardin avec des étranges arcs en briques, ici se trouvait un magasin de farine.
7. Eglise de Santa Maria des Carmini : église ornée généreusement, érigée sous la volonté de Napoléon suite à la suppression de l’Ordre Carmélitain.    
8. La « Maison du Moro » : c’était la demeure de Christophe Moro, fils d’une famille noble envoyé à gouverner Chypre en 1508. On dit qu’il a inspiré le célèbre personnage d’Otello de Shakespeare.
9. Nouveau Rio : creusé en 1932/1933 comme raccourci pour la Place de Roma au Grand Canal, le chemin a été fermé aux Vaporetto pour préserver les édifices.
1.Altane : Terrasses à ciel ouvert en bois sur les toits des palais vénitiens qui étaient utilisées par les dames pour s’éclaircir les cheveux, en y restant au soleil avec un chapeau à bord sans couverture.
COLLECTION PEGGY GUGGENHEIM : Placée dans un espace immense et lumineux, elle renferme des œuvres de plus de 200 artistes contemporains qui représentent les principaux mouvements d’avant-garde comme le Cubisme, Futurisme et le Surréalisme. Cette importante collection, crée par la passionnée d’art dont l’espace porte le nom, siège au Palais Vernier Dei Leoni (XVIIsec). 
A voir :
 
1. Le poète : C’est le portrait de Pablo Picasso (1911) réalisé avec peu de couleurs, une palette d’ocre et de marron.
2. Oiseau dans l’espace : sculpture en cuivre (1932/1940) realise par Costantin Brancusi.
3. La tenue de la Mariée : portrait d’une mariée habillée en orange au milieu d’hommes et d’animaux (1940), œuvre réalisée par Max Ernst, surréaliste allemand qui fut marié à Peggy Guggenheim
4. Empire de la lumière : magiques effets de lumières sur des arbres sombres et sur des maisons dessinées avec un lampe en contraste avec la lumière du jour, et les petits nuages dans le ciel (1953/1954), œuvre de René Magritte.
5. Femme qui marche : figure féminine coupée (1932), inspirée par le style étrusque, réalisée par Alberto Giacometti
6. La Femme-Lune : toile (1942) dominée par une figure squelettique avec une étrange position, courbée telle un croissant de lune, une œuvre du jeune Jackson Pollock.
7. Jardin magique : Œuvre infantile de l’intrigue (1926) de Paul Klee, avec des taches, et des des esquisses de palais qui représente le désir « à peine né »
8. Mobile : chef d’œuvre suspendu dans l’entrée du Palais et qui se balance délicatement avec la brise (1941). Réalisé par Alexander Calder 
9. L’Ange de la ville : sur les gradins d’une terrasse, ce cheval ailé avec son chevalier en bronze (1948). Du sculpteur Marino Marini dit « bienvenue » aux barques
10. Trois figure debout : bien rangées dans le jardin du sculpteur Nasher, ces œuvres abstraites (1953) de Henry Moore sont inspirées des clochers italiens.
UNE JOURNEE A SAINT MARC
Matin :
-Visite du Palais des Doges, ne pas manquer la Salle du Senat, la Salle du Grand Conseil, les prisons ainsi que les ponts des Soupirs.
- Visite à la Basilique Saint Marc, l’idéal est le midi pour admirer les mosaïques illuminées par la lumière du jour.
- Déjeuner au Harry’s Bar, comme le hero de Hemingway dans “Au-delà du fleuve »  Savourez le carpaccio inventé dans ses murs par Cipriano 
Après-midi : 
- Les magasins, paradis du shopping le long de la rue qui relie le Rialto à la Place Saint Marc, avec de nombreuses boutiques haute-couture, et des marchands de souvenirs, atelier qui travaille le verre, et des cartes faites à la main.
- Retournez à la Place Saint Marc pour profiter de Venise, et la lagune du haut du clocher.
UNE JOURNEE A DORSODURO : 
Matin :
-La galerie de l’Académie, elle est vraiment immense, choisissez-en une partie pour votre visite, par contre, ne manquer pas les œuvres de Carpaccio et Bellini.
-Promenade de  l’église de Santa Maria della Salute, jusqu’à la Pointe de la Duane, une position idéale pour faire de belles photos de la Place Saint Marc. Dirigez vous vers le Zattere et le Canal de La Giudecca.
Après-midi 
- promenade au Champs Sainte Margherita jusqu’à la Grande Ecole des Carmini, pour admirer les toiles de Tiepolo.
- Observez avec attention les curiosités architecturales de cette place. C’est l’un des meilleurs endroits pour observer la vie de la ville.
UNE JOURNEE A CANNAREGGIO 
Matin :
- Galerie Franchetti dans la délicieuse Maison d’Or. Admirez les balcons sur lesquels se reflète Grand Canal et ses mosaïques dans la cour.
- Ghetto Hébraïque : très suggestif et intéressant, ici, vous pourrez faire une visite guidée des synagogues 
Après-midi :
- Promenade le long du canal vers le pont des Trois Arcs et l’église de San Giobbe
- Madonne du Potager, vous pourrez admirer les œuvres de Tintoretto 
- Champs des Maures, dans cette place vous pourrez voir les trois statues des maures de style arabe, qui étaient marchands.
UNE JOURNEE A SAN POLO
Matin :
- Grande Ecole de San Rocco, admirez les toiles de Tintoretto
- Marché du Rialto : marché de produits frais, poissonerie, San Giacomo du Rialto, Palais du Camerlenghi, Portique du Banco Giro, vue sur le grand Canal, nouvelles fabriques.
Ici, les touristes ne pourront pas manquer de se balader sur le Grand Canal grâce aux célébrissimes Gondoles de Venise, toujours en activité.
Après-midi : 
- Vieilles zone aux reflets rouges (à cause des murs) du Rio Terà Rampani, d’où provient le terme « Carampane »
 
LA LAGUNE SEPTENTRIONALE 
A voir : 
-Torcello
-Burano
-Murano
-Mazzorbo
-San. Francesco del Deserto
-San. Michele
-Sant’Erasmo
-Lazzaretto Nuovo
-Certosa
-Punta Sabbioni
 
En bateau sur la lagune:
Matin :
Achetez un billet à la journée 'laguna nord"
-Prenez un Vaporetto pour Murano. Vous pourrez y voir une démonstration de l'art du verre dans une usine traditionnelle. Vous appricierez également le Grand Canal de Murano, avant d'emprunter Fondamenta Manin, et ses arcades médiévales.
- Prenez la navette pour Burano. Les maisons sont colorées, les marchands de dentelles, et le poisson sont les caractéristiques de cette merveilleuse petite île.
Après-midi : 
-Rendez-vous à Torcello, où vous trouverez les plus belles mosaïques byzantines au monde, ainsi que la Basilique de Torcello. A côté de celle-ci vous pourrez visiter l'église de Santa Fosca. 
 



Sign up for our Newsletter

  • Get exclusive offers
  • Stay updated on the latest news
  • Get news directly to your email